Bornes de recharge électrique : Quelle installation pour votre entreprise ?

- Catégories : Ma borne électrique

Les véhicules électriques commencent à avoir leur place parmi les flottes d’entreprise. Cela entre dans la politique de transition énergétique et celle de l’ère de l’éco mobilité, qu’il s’agisse d’un autopartage ou d’un véhicule individuel de fonction. Il faut bien évidemment des infrastructures adaptées pour faciliter la recharge des véhicules.

Découvrons ensemble vos avantages en optant pour l’installation de points de recharge sur le parking de votre entreprise, vos obligations et vos droits, ainsi que les types de bornes à installer.

Les avantages des bornes de recharge pour les entreprises

borne de recharge pour les salariés

D’ici 2030, la plupart des véhicules utilitaires devraient fonctionner à l’électrique. Dans cette optique, l’installation de bornes de recharge dans les parkings ou devant votre entreprise est de mise. Cela témoigne de votre engagement à défendre les causes environnementales. Vous participez en effet à la réduction de l’émission de gaz à effet de serre en incitant vos clients et vos collaborateurs à rouler avec des voitures écologiques ou en les accompagnant dans le passage à la mobilité verte. Ce qui symbolise vos valeurs éthiques et vos principes écoresponsables.

En optant pour un parc automobile électrique, le gouvernement vous accorde un bonus écologique d’une valeur de 5 000 euros, d’une prime de conversion pouvant atteindre 5 000 euros et d’une subvention ADVENIR pouvant aller jusqu’à 1 860 euros par point de charge.

La borne électrique vous fournit également une mine d’information sur votre clientèle. Vous pouvez l’utiliser comme un moyen stratégique de communications publiques. Vous gagnerez même une nouvelle niche de client. Vous serez répertorié dans les réseaux disposant des points de charge. De nouveaux clients peuvent s’intéresser à vos services en venant recharger leurs véhicules. Vous anticiperez à l’occasion les besoins de vos clients de demain. Les bonnes de recharge peuvent rejoindre les autres commodités indispensables au grand public comme le WIFI ou le paiement direct.

La Loi LOM : Les obligations de pré-équipement

La Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) est entrée en vigueur en novembre 2019. Elle a été votée par l’Assemblée nationale selon l’initiative du Ministère de la Transition écologique et solidaire et celui du Transport. Son objectif consiste à améliorer la mobilité pour favoriser la transition énergétique. Cela exige l’anticipation de certaines obligations concernant l’équipement en borne de recharge des immeubles tertiaires.

Le programme ADVENIR a été mis en place pour inciter les entreprises à se conformer aux obligations de pré-équipement des bâtiments tertiaires. Les entreprises et tous les bâtiments non résidentiels nouvellement construits depuis 2012 doivent désormais alimenter leurs parkings avec un circuit électrique spécialisé permettant une éventuelle recharge de voitures électriques.

Ces obligations de pré-équipement consistent à installer des conduits de passage pour les dispositifs d’alimentation des points de recharge. La loi exige une section minimale de 100 mm pour le précâblage. Le code de construction de 2012 prévoit cette mise aux normes pour les bâtiments existants et les bâtiments neufs. Désormais, toutes demandes de permis de construire déposées après le 11 mars 2021 sont soumises à ces obligations de pré-équipement. 20 % des emplacements prévus pour le parking doivent être pré-équipés. Des travaux de rénovation sont à prévoir pour les bâtiments déjà existants. Un point de recharge est à prévoir pour chaque lot de 20 emplacements, soit environ 5 % des places prévus. Les équipements doivent être accessibles à mobilité réduite.

Au-delà du pré-équipement, la loi prévoit, dans certains cas, une obligation d’équipement de certains bâtiments en stations de recharge pour véhicules électriques.

La Loi LOM, recharge en entreprise

La Taxe sur les Véhicules de Société (TVS)

Les entreprises profitent également des avantages fiscaux engendrés par l’utilisation des véhicules électriques et l’installation des stations de recharge. La Loi d’Orientation des Mobilités ajoute quelques nouvelles obligations. Chaque année, les entreprises utilisant des voitures particulières doivent payer une taxe sur les véhicules de société.

Les voitures électriques n’entrent pas dans cette obligation. Afin d’encourager les entreprises à les intégrer dans leur flotte, l’État a décidé d’exonérer le paiement TVS pour les voitures électriques. La loi stipule que toutes les voitures ayant moins de 60g/km de CO2 ne sont pas soumises à la TVS. L’exonération est automatique puisqu’il y a zéro émission. En plus de la prime de conversion et du bonus écologique (pour l’achat de véhicules électriques) et de l’aide ADVENIR (pour l’installation de bornes de recharge), il s’agit d’une faveur que l’État octroie à toute entreprise contribuant à la transition énergétique. Cette exonération permettra de faire des économies pouvant aller jusqu’à 7747 euros.

Borne de recharge en entreprise

Les types de bornes de recharge à installer en entreprise

Le choix des bornes de recharge d’entreprise dépend de deux paramètres : la compatibilité avec les infrastructures présentes et le mode de recharge proposé.

Les prises de recharges fournies avec les bornes se déclinent en quatre types :

- la prise de type 1 délivrant une puissance de 8 kW ; ce qui n’est pas adapté à la recharge rapide,

- la prise de type 2 qui permet de réaliser des recharges normales et rapides,

- la prise type 3, quasiment plus utilisée, mais encore présente dans certaines zones de recharges publiques,

- la prise type 4 qui fait profiter d’une recharge rapide et en continu.

La plupart des bornes de recharge disponibles sur le marché sont équipées d’une prise de type 2 ou de CHAdeMO (type 4). Elles sont conformes aux standards européens.

En ce qui concerne la puissance de borne de recharge, optez pour celle qui correspond le mieux à vos besoins. Si votre station de recharge est prévue pour alimenter des véhicules de flotte qui peuvent rester stationnés plusieurs heures (bureaux, hôtels…), une puissance de recharge de 7,4 kW suffit amplement. Par contre, si vous envisagez une recharge rapide, une puissance élevée de 22 kW est à privilégier (restaurants, centres commerciaux…).

Les bornes de types « wallbox » sont plus adaptées en entreprise. Elles sont robustes et supportent l’utilisation intense. Elles sont faciles à installer et peu encombrantes. Elles peuvent être posées sur pied ou fixées sur un mur. Si votre entreprise représente un fort trafic en recharge, vous pouvez opter pour les bornes types « totem ». Celles-ci offrent deux points de recharge rapide et des fonctionnalités comme le paiement de la session de recharge par carte bancaire.

Quel que soit le type de borne choisi, il est important de respecter les normes d’installation pour sécuriser les véhicules et le bâtiment.